Nos prochaines rencontres

Au lendemain de l’annexion, la frontière devient un site sensible entre la France et l’Italie.

Des deux côtés, on utilise les habitants locaux comme paysans, bergers, douaniers pour fournir du renseignement.

Une approche méconnue de cette période où nos deux pays se surveillaient mais continuaient à entretenir de bons rapports entre gens du cru.

Un sujet inédit qui méritait d’être traité.