Nos prochaines rencontres

09
Mar
Amphithéâtre de l’Université de Savoie-Mont-Blanc - 27 rue Marcoz - CHAMBERY

23
Mar
Amphithéâtre de l’Université de Savoie-Mont-Blanc - 27 rue Marcoz - CHAMBERY

16
Mai
LA MURE

13
Jui
BOURG EN BRESSE

27
Sep
BESANCON

Chacun a été interpelé un jour par la vision de ce piton rocheux situé dans le Val de Suse à 30 kms de Turin et couronné d’un puissant monument : c’est la Sacra di San Michele, lieu emblématique du patrimoine italien.

Dès l’époque romaine ce belvédère était occupé par une garnison. D’après la légende, c’est l’ermite Jean Vincent qui, après une apparition de l’archange Saint Michel, va construire sur le mont, un oratoire.

En 983 est fondée une abbaye qui sera à l’origine d’une histoire riche et surprenante s’harmonisant avec la majesté du lieu. A l’intérieur l’impressionnant « escalier des morts » permet d’accéder à la chapelle. Les nombreuses œuvres d’art cohabitent avec les sarcophages de plusieurs membres de la Maison de Savoie transférés depuis Turin en 1836 par le Roi Charles-Albert, faisant de cet édifice une nouvelle nécropole.

Les vertigineux points de vue sur la vallée du Po ajoutent encore plus de majesté à cet ensemble immortalisé par Umberto Eco pour avoir inspiré son fameux roman « le nom de la rose ».

Pour le déjeuner, une agréable auberge campagnarde a reçu nos sociétaires lors d’une dégustation de produits locaux.

L’après-midi fut consacrée à la découverte de l’abbaye de la Novalese fondée en 726. Charlemagne en fit un avant-poste pour son avancée en Italie. Le monastère allait connaître un essor remarquable. L’ensemble fut reconstruit au XIIème siècle après des incursions sarrasines. En 1646 les moines bénédictins furent remplacés par les cisterciens jusqu’à la fermeture en 1798 pendant la période révolutionnaire.

Après une brève réouverture sous la Restauration, les bâtiments furent transformés en centre de cure hydrothérapiques puis en pensionnat. C’est en 1972 que la Province de Turin racheta l’ensemble pour y installer des moines bénédictins. On remarquera surtout les 4 chapelles annexées à l’abbaye ; la plus célèbre étant celle de San Eldrado présentant les fresques romanes du Xième siècle les plus importantes d’Italie. L’abbaye vient de se doter d’un musée archéologique exposant le résultat des fouilles effectuées entre 1978 et 2008. L’abbaye accueille aussi un important laboratoire de restauration de livres et de documents anciens.

Une fois encore cette journée, agrémentée par les commentaires riches et passionnants du professeur François Forray et des guides conférenciers, a ravi nos sociétaires.