Les grands dossiers du patrimoine

charmettes
boigne
buisson
dullin
lemenc
lemenc

Le boulevard de la Colonne

Un peu d'histoire

 

PHOTO 1

 

 

Le boulevard de la Colonne occupe l'emplacement du rempart et du fossé qui entouraient la ville dès le XIVe siècle ouvrant d'un côté sur la route de Genève (faubourg Reclus) et de l'autre  sur celle d'Italie (rue d'Italie et faubourg Montmélian).

 

 

 

PHOTO 2

Avant même la démolition des murs, les fossés étaient comblés et plantés, au moins en partie, d'une double rangée d'arbres comme le montre le plan des canaux. Quant aux tours des remparts, qui étaient en mauvais état et n'avaient plus d'utilité militaire, elles étaient depuis longtemps louées. 

 

 

La destruction des remparts à la période révolutionnaire (à partir de 1793) a entrainé l'aménagement des lieux en une vaste promenade, vite plantée d'arbres, qui menait en direction du jardin du Verney.

 

Les alentours du boulevard ont été considérablement modifiés au début du XXe siècle par la démolition du Grand Séminaire (ancien couvent des Jésuites) et le départ des hôpitaux (Hôtel Dieu et Charité) pour la colline de Montjay.

 

PHOTO 5PHOTO 4     PHOTO 3
        

 

 

 

 

 

 

 

A leur place ont été construits d'imposants immeubles bourgeois ou administratifs.

(Poste, Caisse d'Epargne, maison Claude Martin)

 

 PHOTO 7                                                                PHOTO 6

 

 

 

 

 

 

 

Les lieux ont aussi été très atteints par le bombardement du 26 mai 1944 qui a détruit l'abri-tranchée du boulevard causant de nombreux morts.                                                                                                                                                      

                               

PHOTO 8

 

                                                        Abri 1939 45 boulevard de la Colonne 6 450x800

 

Plan des tranchées abris                                                                                                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                  Abri 1939-45 Boulevard de la Colonne 

 

Situation actuelle. Voeux des Amis du Vieux Chambéry

 

PHOTO 9

 

 

Depuis le départ des bus urbains, qui avaient leur pôle d'échanges là depuis le début des années 80, le boulevard de la Colonne cherche un nouveau souffle. Il doit redevenir un lieu où il fait bon flâner entre les éléphants et la Sasson, un lieu plein de vie et d'animations comme il l'était par le passé.

 

 

 

 Notre Société a toujours été très attachée au tracé historique de cette artère chambérienne. Nous sommes donc favorables au maintien du double alignement d'arbres. Cependant, très conscients de l'état sanitaire de plusieurs d'entre eux, nous attendons le résultat qui sera publié par l'ONF. Les platanes actuels présentent l'inconvénient d'être très allergisants et ils sont implantés dans un élément végétal très réduit, compte tenu du sous-sol encore occupé par les tranchées-abris de la Seconde guerre mondiale. Il serait souhaitable qu'un remplacement de l'espèce actuelle puisse être opéré à l'instar de ce qui vient d'être réalisé au cimetière de Charrière-Neuve. En effet, les variétés d'essences permettent un embellissement du site et une originalité dans le décor.

 

PHOTO 10   photo 11