Le théâtre charles Dullin

Un peu d'histoire

Du théâtre édifié à l'emplacement des remparts par le Général de Boigne, il ne reste que les fondations, en particulier le portique d'entrée, et le rideau de scène de 1824. Car le théâtre primitif a brûlé en 1864, entraînant la destruction des archives communales qui y étaient entreposées pendant la construction d'un nouvel Hôtel de Ville.

Le bâtiment fut reconstruit au même emplacement par Bernard Pellegrini puis Joseph Samuel Revel sur le modèle des salles "à l'italienne". On l'appelle d'ailleurs "la petite Scala", en référence à son modèle milanais. Sa décoration intérieure fut confiée à Victor Chenillion, décorateur de l'Opéra de Marseille et Jules Diéterlé, décorateur de l'Opéra de Paris. Les sculptures sont dues à Auguste Delécole et les peintures à Emile Bin et Joseph Blanc.

Le théâtre abrite deux salles : une petite en étage appelée "salle des concerts" et une grande salle en fer à cheval avec 4 galeries superposées au même niveau.

Il porte aujourd'hui le nom de Charles Dullin (1885-1949), célèbre homme de théâtre d'origine savoyarde.

Situation actuelle - Voeux des Amis du Vieux Chambéry

A l'initiative de l'Académie de Savoie, le rideau de scène peint par Louis Vacca, et offert à la Ville par le roi Charles-Félix de Savoie lors de l’inauguration du théâtre, a été restauré en 2017. Cette toile peinte représente "la descente d'Orphée aux enfers" et fait partie des quatre rideaux de scène de la première moitié du XIXe siècle d'Europe, les trois autres étant conservés en Suède, en  Pologne et en Italie. La restauration a été possible grâce notamment à une souscription lancée par la société savante.

En revanche, et en dépit d’une nouvelle souscription portée par l’Académie de Savoie, la salle des concerts, fermée au public depuis de longues années en dépit de la qualité de son décor, attend toujours une restauration. Sa remise en service permettrait à la Ville de disposer d’une salle supplémentaire de grande qualité pour des manifestations telles que petits concerts, conférences…

Notre association est bien consciente que le bâtiment même du théâtre a besoin de restaurations lourdes pour pouvoir continuer à accueillir du public et ne peut que formuler le souhait d'une réhabilitation complète et rapide de cet atout majeur du patrimoine chambérien.